Luzerne - Conseils de culture pour un fourrage de haute qualité

La luzerne suscite énormément d'intérêt chez les éleveurs. La culture n'a besoin d'aucun apport d'azote puisqu'elle le puise naturellement dans l'air pour le fixer sur les nodosités de ses racines.

Une luzerne bien ensilée donne un fourrage appétant. Le contact entre les tiges de la luzerne et la paroi du rumen stimule l'activité de cette dernière de manière extraordinaire. Le grand avantage de la luzerne est qu'elle est rapidement digérée. Il en résulte une panse bien remplie d'une matière possédant beaucoup de structure, mais non encombrée pour autant. La luzerne apporte donc beaucoup de structure tout en permettant une bonne ingestion des autres fourrages. Les variétés traditionnelles à floraison tardive donnent une coupe importante, mais de moindre qualité. Les éleveurs choisissent toujours une variété à floraison plus précoce pour garantir une qualité irréprochable du fourrage récolté.


Les luzernes de Barenbrug ont été spécialement sélectionnées pour leur précocité. La luzerne est une culture pluriannuelle qui peut être récoltée durant trois années. Elle est surtout destinée à l'affouragement en vert à l'étable, à l'ensilage ou à la récolte en sec. La luzerne se comporte le mieux sur les sols argileux et limoneux avec un bon pH. Il est toujours recommandé d'inoculer la luzerne avant le semis pour un résultat garanti.

 

Inoculation de la luzerne

Grâce aux bactéries rhizobiums présentes sur les nodosités de ses racines, la luzerne est capable de fixer l'azote de l'air pour le redistribuer dans le sol. La fumure azotée est donc rendue inutile. Cet avantage est loin d'être négligeable vu les restrictions d'utilisation de l'azote de plus en plus importantes. Un autre avantage est le moindre envahissement par les adventices. Sur les sols sablonneux, il est toujours nécessaire d'inoculer les 
semences avec des bactéries rhizobiums. Sur les autres sols où il n'y a jamais eu de luzerne, l'inoculation est également rentable.

 

Inoculation
Les bactéries rhizobiums peuvent entrer en action uniquement si le pH du sol est correct (voisin de 7). Il faut donc d'abord analyser la terre pour éventuellement corriger par un chaulage.

La manière d'opérer est la suivante

  • mélanger un sachet d'inoculant NPPL dans 0,8 litre d'eau. Bien mélanger.
  • verser 40 kg de semence de luzerne dans un grand bassin ou dans une bétonnière.
  • verser la préparation régulièrement sur la semence de luzerne.
  • bien mélanger.
  • ajouter un peu de chaux agricole pour sécher la semence et éviter qu'elle colle.
  • garder la luzerne inoculée au frais et à l'abri de la lumière (couvrir). 
La luzerne inoculée doit être semée dans les 24 heures.

 

Attention
L'inoculation réussit seulement si vous vous trouvez dans un lit de semis pauvre en azote. Le lisier et le fumier doivent être suffisamment enfouis. N'épandez jamais en surface des engrais contenant de l'azote.